Les Ushnus du Pérou

Les Ushnus

Les ushnus sont des plateformes architecturales incas possédant un a plusieurs étages superposés ainsi qu’un escalier d’accès au sommet de la structure. On pense que les ushnus étaient un point central de l’architecture des villes et centres administratifs incas autour duquel s’organisait le tracé urbain sur le modèle de Cusco . Cependant il existe également des ushnus isolés, situés le long du Qhapac Ñan. On trouve des ushnus dans tout le Tawantinsuyo, sur la côte les escaliers d’accès sont parfois remplacés par une rampe.

L’étymologie du mot quechua « ushnu » désigne un endroit où filtre l’eau, de là dérive le concept d’ushnu qui est l’endroit où l’on fait des offrandes liquides. La plupart des ushnus possédaient ainsi un système de drainage permettant aux offrandes liquides de se déverser vers le sol et une ou plusieurs plateformes superposées formant une pyramide à degrés. Certains ushnus possèdent une pierre ou une roche sacrée comme la pyramide de l’intihuatana de Machu Pichu par exemple.

La pyramide de l’ushnu forme un axis mundi, un point de rencontre entre les trois mondes du Pérou préhispanique : le monde du dessus (Hanan Pacha), le monde terrestre (Kai pacha), le monde souterrain (Uku Pacha). On remarque que l’ushnu évoque la forme d’une montagne et pourrait ainsi représenter les Apus (montagnes sacrées) qui créent un lien entre les trois mondes. L’Apu étant un concept récurant dans les religions des civilisations précolombiennes andines, l’ushnu pourrait donc être une représentation en miniature d’une montagne.

Seul l’inca et des personnages importants pouvaient se rendre au sommet des ushnus pour présider des cérémonies. En plus des cérémonie religieuses, les ushnus auraient pu servir de symbole politique et de lieux ou se renouvelaient les alliances entre les incas et les différentes populations du Tawantinsuyo.

Les chroniques mentionnent des sacrifices d’enfants (capacocha) au sommet des ushnus et des fouilles menées à Huanuco Pampa ont permis de confirmer leur existence. De plus, des enterrements avait lieu à l’intérieur des ushnu probablement durant différentes phases constructives. Enfin plusieurs enterrements intrusifs datant de l’époque coloniale ont été relevés sur des ushnus du Pérou.

Les ushnus en images

Vilcashuaman (Ayacucho – Vilcashuaman)

Source : Proyecto Qhapaq Ñan

Saywite (Apurimac – Abancay)

Curamba (Apurimac – Abancay)

Tarawasi (Cusco – Anta)

Huanuco Pampa (Huanuco – Dos de Mayo)

Soledad de Tambo (Ancash – Huari)

pumpu (Junin – Junin)

Hatun Xauxa (Junin – Jauja)

Aypate (Piura – Ayabaca)

Source : Proyecto Qhapaq Ñan

Abra cColpa (Cusco – Vilcabamba)

Incaperqan (Ayacucho – La Mar)

source : Proyecto Qhapaq Ñan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.