Visiter le Machu Picchu

La visite du site le plus célèbre du Pérou suscite souvent de nombreuses questions. Il est vrai que sa localisation et sa gestion catastrophique rend tout cela assez compliquée à comprendre. J’essayerais donc de développer tous les aspects de la visite et de présenter les (trop) nombreux acteurs de Machu Picchu.

Le billet du Mapi

Parlons d’abord du billet et des modalités de visite du Machu Picchu. En 2019, l’entrée sur le site se fait heure par heure et vous devrez choisir votre horaire de visite lors de l’achat du billet (de 6h à 14h, heure par heure).

Le billet coûte 152 Soles pour un adulte étranger (77 pour un étudiant et 70 pour un enfant). Visiter le Huayna picchu ou la Montaña machu picchu (les deux montagnes qui encadrent le site) à un coût supplémentaire, le prix du billet de Machu Picchu passe alors à 200 Soles en billet adulte (Il n’y a pas de petit profit !!!). Les places sont limitées et il est recommandé d’acheter vos billets plusieurs mois à l’avance si vous comptez monter au Huayna Picchu. Tous ces billets peuvent s’acheter sur internet, le seul site de vente officiel étant celui du ministère de la culture machupicchu.gob.pe. Le paiement peut se faire avec une visa (surcoût à payer) ou en espèces dans une agence du Banco de la Nación si vous êtes déjà au Pérou. Les autres sites web sont des revendeurs qui prendrons une commission au passage (vous payerez donc plus cher).

Note : les conditions de visite et tarifs peuvent être changées sans préavis par le ministère de la culture de Cusco même en plein milieu de la saison touristique.

Contrairement à ce qu’on lit souvent, le billet du Machu Picchu n’est pas l’achat le plus urgent (sauf si vous compter montez sur une des montagnes), les billets de train s’épuisent beaucoup plus vite et l’on peut facilement acheter son billet de Mapi quelques semaines avant la visite voir quelques jours avant en basse saison (Novembre-Mai). Depuis 2018 il y a environ 6000 billets en vente par jour, vous pouvez vérifier la disponibilité sur le site officiel pour une date donnée.

Guide ou pas guide ?

Contrairement à ce qu’on lit un peu de partout depuis 2 ans il n’est pas obligatoire d’avoir un guide pour visiter le site. Cette règle envisagée par le ministère de la culture n’est de toute façon pas applicable. En revanche, depuis quelques années le circuit de visite est très cadré et conçu pour vous mettre dehors au plus vite sans possibilité de ré-entrée sur le site. Je recommande donc de commencer par la randonnée à l’Inti punku (porte du soleil) puis au pont inca, avant de s’engager sur le circuit de visite du site, personne ne vous mettra dehors, prenez votre temps, une fois sorti du site pas de ré-entrée possible apparemment.

Le pont inca

La route normale

Aller au Machu Picchu implique de prendre un certain nombre de transports pour rejoindre la petite ville d’Aguas Calientes (aussi appelée Machu Picchu Pueblo pour des questions d’amélioration d’image de marque) située dans la vallée sous le site archéologique.

Le train

Le premier transport dont vous devriez vous préoccuper c’est le train, car les billets sont chers et partent vite. En effet Aguas Calientes n’est pas accessible par la route, on est donc obligé de s’y rendre en train ou à pieds.
Deux compagnies opèrent le trajet : Peru Rail et Inca Rail. Les trains partent en grande majorité d’Ollantaytambo, une ville située dans la vallée sacrée. Quelques rares trains partent de Cusco, Poroy (une ville au dessus de Cusco) ou Urubamba (une ville de la vallée sacrée). Le trajet Ollantaytambo-Aguas Calientes dure 1h30.
Les billets s’achètent sur les sites web des compagnies ou dans leurs bureaux à Cusco (situés sur la plaza de Armas). Il est recommandé d’acheter les billets le plus tôt possible surtout en haute saison de Juin à Septembre, les bons prix et les bons horaires partent vite ! Le coût d’un aller/retour Ollantaytambo-Aguas Calientes va de 130 à 200 dollars en moyenne. Les compagnies de train ne tolèrent pas les gros bagages, laissez votre valise à l’hôtel à Cusco et ne prenez qu’un sac a dos de petit volume. Les deux compagnies de train offrent des tarifs et un service relativement similaire mais vous aller peut être en préférer une en lisant la petite histoire de la voie ferrée…

Train Peru Rail entre Hydro et Aguas Calientes

Histoire de la voie ferrée du Mapi

Pour la petite histoire la voie ferrée de Cusco-Santa Ana appartenaient au gouvernement et servait à relier Cusco à la ville de Quillabamba et la région de la Convención, Aguas Calientes n’étant à l’origine qu’un arrêt parmi tant d’autres sur le trajet. La construction de la voie ferrée demanda plus de 60 ans (entre 1913 et 1977). En 1998, un éboulement coupa la voie vers Quillabamba qui ne fût jamais reconstruite, puis l’exploitation des voies ferrées du Sud Pérou fut donnée en concession à Peru Rail (entreprise détenue a 50% par une entreprise péruvienne et a 50% par Belmond, une entreprise anglaise) en 1999. En 2009 Inca Rail (entreprise péruvienne) est autorisé à exploiter la voie et Peru Rail est condamné pour abus de position dominante et pour avoir déployé divers moyens pour retarder l’entrée d’un concurrent sur le marché.

Inca Rail

Les gares

La gare d’Ollantaytambo possède une toute petite salle d’attente, si vous voyagez avec Inca Rail, il est recommandé d’attendre dans leur salle d’attente située dans la rue avant la gare, où vous pourrez boire une infusion gratuitement. La gare d’Aguas Calientes est assez grande et permet normalement de trouver facilement un siège pour attendre son train, elle possède également des toilettes propres.

Aller à Ollantaytambo

Pour rejoindre Ollantaytambo (2h de route), il faut prendre un mini bus ou un taxi colectivo, ils partent de Cusco à toute heure au croisement des rues Pavitos et Grau (n’importe quel taxi pourra vous amener au bon endroit). Le coût du trajet est de 10 soles en minibus ou en van et 15-20 soles en voiture. Vous pouvez aussi payer tous les sièges si vous voulez une voiture privée à bas prix. Il est également possible de demander à votre hôtel la veille de votre départ de vous appeler un taxi pour Ollantaytambo. Cela vous coûtera minimum 120-150 soles la course. Bien prévoir une marge de sécurité pour calculer votre heure de départ de Cusco, vous êtes au Pérou et les imprévus sont fréquents, de plus et il faudra du temps avant que le colectivo ne se remplisse.

Vallée d’Ollantaytambo

Aguas Calientes

Aguas calientes est une ville laide et chaotique qui s’est développée pour le tourisme telle une verrue dans cette belle vallée, on trouve donc une multitude de restaurants, d’hôtels, etc. de piètre qualité. La plupart des voyageurs choisissent de passer une nuit ici avant la visite du Machu Picchu. Notez qu’il est aussi possible de dormir à Aguas Calientes après la visite où de faire l’aller retour en train dans la même journée et de dormir à Ollantaytambo .Une bonne option pour dormir loin de la frénésie d’Aguas Calientes consiste à marcher 1h le long de la voie ferrée jusqu’à Mandor où se trouve un petit hôtel/restaurant (réservation recommandée) avec de beaux jardins et une cascade. Notez qu’en dormant à Mandor vous soutenez un projet familial visant à préserver un morceau de forêt tropical plutôt que d’engraisser les mafias d’Aguas Calientes… Vous vous demanderez probablement pourquoi cette ville est aussi moche et mal organisée, comme beaucoup d’endroits au Pérou, Aguas Calientes a grandie sans aucun contrôle de la part du gouvernement. Les maires successifs corrompus et incompétents peuvent seulement se venter d’avoir investi de l’argent dans des statues, poubelles à thème dont le mauvais gout donne envie de sourire (ou de pleurer au choix) pendant que les nombreux habitants de la vallée ne voient aucun bénéfice du tourisme (la commune d’Aguas Caliente à un grand territoire allant environ d’Hydroelectrica jusqu’au km82 départ du chemin inca).

Attention aux arnaques à Aguas Calientes, la plupart des restaurants sont surévalués et malhonnêtes. Au Pérou la carte doit inclure le services et les impôts, si le serveur vous ajoute un pourcentage de service et un supposé impôt municipal, refusez fermement de payer et menacer le de contacter la SUNAT. Pour évitez une déception ou une turista, je recommande de manger à l’Indio Feliz, le meilleur restaurant de la ville. Concernant les hôtels, le prix tendent à être 30 à 40% plus cher que dans le reste du Pérou, fiez vous aux commentaires sur trip advisor. Sachez qu’à moins de 80$ la nuit pour une chambre, le service sera surement mauvais, d’un autre coté il est peu stratégique d’investir dans une nuit dans un bel hôtel dans cette ville où vous passerez très peu de temps et où les hôtels sont très cher dans tous les cas.

Aguas Calientes

Atteindre la porte du Mapi : bus ou marche ?

Depuis Aguas Calientes il faut encore monter jusqu’au site archéologique. Deux options, marcher environ 1h +400m via des escaliers ou monter avec les bus de Consettur 24$ a/r (20min), 12$ aller simple. Depuis quelques années, les bus n’arrivent plus à acheminer l’énorme quantité de touristes et la file d’attente peut être impressionnante même à 5h le matin! Le billet de bus Consettur peut être acheté à Aguas Calientes au point où partent les bus où à Cusco (Av. Infancia 433 présentation du passeport obligatoire pour acheter un billet). Il est obligatoire de présenter le billet d’entrée et le passeport pour aborder le bus Consettur ou passer le puente ruinas à pied. En effet pas de billet de Machu Picchu en vente a l’entrée du site et pas d’entrée possible sur le site sans votre passeport ou pièce d’identité. Vous vous demanderez surement pourquoi ce bus inefficace est le seul moyen de monter au Machu Picchu, encore une fois ce monopole est le produit la corruption et de l’absence d’investissement de la part du gouvernement, Consettur règne depuis 30 ans sur la route du Machu Picchu grâce à un contrat initial de 2 ans. L’entreprise est connue pour l’amabilité de ses employés (ironie) ses magouilles, ses prix abusifs et ses accidents…

La file d’attente pour prendre le bus Consettur

La route alternative par Santa Teresa

Plutôt que de prendre le train, cette route consiste à faire le tour de la région et arriver par le Nord Ouest. La route passe par Urubamba, Ollantayambo puis par le col de Malaga (4316m) avant de plonger vers la forêt tropicale de montagne. Autant dire que ceux qui ont peur ou sont malade en voiture en montagne opterons pour le train.
Note: cette route est fortement déconseillée de décembre à mi-avril (saison des pluies). Les chutes de neige au col et les glissements de terrain peuvent rendre le trajet très dangereux. Globalement il faut toujours se renseigner sur l’état de la route, la météo et les éventuels mouvements sociaux avant de se lancer sur ce trajet (vous n’avez pas envie se dormir au col dans la neige ou de finir le trajets à pieds à cause d’un blocus de route !).

Le Glacier Veronica depuis le col de Malaga

Le trajet vers santa teresa

Il existe des bus, des mini vans et des taxis qui partent de l’Av. Antonio Lorena au croisement avec la rue Reverando Padre Manya (demandez simplement à votre taxi les colectivos pour Quillabamba). Tous ces transports vont jusqu’à Quillabamba et il vous faudra descendre avant, à Santa Maria. Pas d’inquiétudes, tous les chauffeurs savent que vous allez au Machu Picchu… Le prix du transport va de 15 à 40 soles en fonction du véhicule et de l’offre et la demande, il est possible de privatiser une voiture en payant tous les sièges. Tous ces transports passent par Ollantaytambo, il est donc possible de les prendre aussi au départ d’Ollantay, toutefois, il n’est pas garanti de trouver une place, mieux vaut vous renseigner auprès de votre hôtel qui pourra sûrement vous trouver une place dans un colectivo moyennant une commission.
Descendre à Santa Maria, une bourgade de bord de route où vous pouvez manger, aller aux toilettes ou acheter des fruits. Des chauffeurs vous sauterons dessus pour vous emmener soit à Santa Teresa (hôtels, restaurants, activités touristiques), soit directement jusqu’à la centrale hydroélectrique appelée Hydroelectrica : la fin de la route dans cette vallée. Si vous n’avez pas prévu de dormir à Santa Teresa vous pouvez aller directement à Hydro et commencer la marche vers Aguas Calientes (11km 3h de marche). Lisez l’article sur Machu Picchu via Santa Teresa pour connaître toutes les choses à faire et les sites archéologiques à visiter en route.

Le fleuve Urubamba vers Hydroelectrica

Visiter le Mapi avec un guide

Pour visiter Machu Picchu avec un bon guide, il est recommandé de le réserver (auprès d’une agence ou sur recommandation), les guides qui racolent à la porte sont rarement les meilleurs et n’importe quel guide de tourisme de Cusco est autorisé à guider sur le site sans formation spécifique. Inutile d’escompter trouver un bon guide francophone à la porte, ils sont tous réservés par les agences de voyage en haute saison.

Manger, boire, allez aux toilettes

Concernant les besoins basique des êtres humains (totalement éludés par les fonctionnaires du ministère de la culture), les toilettes se trouvent à l’entrée du site, ils coûtent 2 soles l’entrée. Pour l’histoire ils ont été donnés en concession à Belmond en même temps que l’hôtel Sanctuary Lodge à un prix dérisoire et ce sont les toilettes les plus rentables du Pérou. A côté des toilettes se trouve la consigne pour laisser votre éventuel sac a dos (mais vous pouvez aussi le laisser à l’hôtel si vous avez dormis à Aguas Calientes la veille). Si vous essayer d’entrer sur le site avec un sac de plus de 25 L, il est fort possible qu’on vous envois vers la consigne (la technique consiste alors à faire le sourd et avancer, peu de chance qu’on vous court après !). Concernant la nourriture il est normalement interdit de manger sur le site et au vu des modalités actuelles vous ne devriez pas passer plus de 2-3 h sur place. Sachez toutefois que tant que vous êtes discret et respectueux, il est possible de manger à pas mal d’endroits vers l’inti punku. Penser à emporter de l’eau, pas de vente sur le site. Inutile de préciser que vos déchets sont à ramener avec vous, si possible jusqu’à Cusco, faites un détour jusqu’au parking des bus Consettur pour comprendre la problématique de la (mauvaise) gestion des déchets à Aguas Calientes. Pour les autres dizaines d’interdictions sur le site, reportez vous à votre billet ça risque de vous laissez perplexe, sachez en vrac qu’il est interdit : de fumer, de manger, d’emporter des bâtons, de faire ses besoin sur le site, d’abîmer la faune et la flore, de monter sur les murs, de faire des photos avec une banderole publicitaire, d’avoir une tenue incorrecte, d’avoir un comportement incorrect, etc.

Entre hydroelectrica et Aguas Calientes en Février

Climat et géographie

Machu Picchu est située a 2500m d altitude sur le versant tropical de la cordillère Vilcabamba, en forêt tropicale de montagne. Le climat est donc plus chaud qu’à Cusco mais peut aussi être très variable et humide. En une journée au Machu Picchu il est possible d’avoir de fortes chaleurs, des mouches qui piquent, du vent, de la pluie. Veillez donc à être correctement équipé pour ces différentes situations.

Le Machu Picchu sans les touristes ?

Pour ceux qui attendrais une astuce secrète pour éviter la foule, je suis désolé mais pour profiter du site seul, il faudra vous tourner vers des sites incas moins visités.
Pour éviter le pire, sachez que le site est relativement moins visité en novembre, décembre, mars, avril. Évitez à tout prix les semaines fériées du Pérou (hordes de péruviens garanties) :

  • Semana Santa : en avril les dates changent chaque année, a rechercher sur internet pour les dates exactes.
  • 28 de Julio : la semaine autour du 28 Juillet.
  • Combate de Angamos : la semaine autour du 8 octobre.

Beaucoup de personnes ne jurent que par le lever du soleil et pour l’horaire de visite a première heure. Sachez que :

  • Vous êtes à la montagne dans des vallées très encaissées, n’espérez pas un soleil rougeoyant, ces photos de ciel rose sont des retouches bidons.
  • Le matin, la brume est souvent épaisse, vous êtes dans une zone humide.
  • Le soir on a plus de chance d’avoir un temps dégagé et l’effet d’illumination sur le site est le même avec les derniers rayons de soleil.
  • Tout le monde à eut la même idée que vous, et oui beaucoup de gens sont également prêts à se lever à 4h du mat pour visiter Machu Picchu. Généralement il y a moins de visiteurs au Mapi sur le dernier créneau de visite (14-17h).

La faune du Machu Picchu

Le Machu Picchu n’est pas seulement un site archéologique, c’est aussi une réserve naturelle. Bien que le lieu soit une catastrophe écologique (centrales hydroélectrique et barrages, pas de traitement des eaux usées, gestion désastreuse des déchets solides, surpopulation de touristes) et que le pourvoir du ministère de l’environnement soit largement limité dans cette réserve, avec un peu de chance et en visitant en basse saison, vous pourrez peut-être observer différents oiseaux ou mammifères. Quelques animaux observables en vrac : Viscache, colibri, coq de roche, ours à lunette, coati, reptiles, etc.

Ma check-list pour le Machu Picchu 

  1. Passeport.
  2. Billet de Machu Picchu (avec date et heure d entrée concordants avec mon programme et mon nom et numéro de passeport correctement renseigné).
  3. Billet de train Aller-retour (avec dates et horaires concordants avec mon billet de Mapi)
  4. Billet de bus Consettur (optionnel si je veux monter à pieds et possibilité de l’acheter à Aguas Calientes).
  5. Réservation d’hôtel à Aguas Calientes, Ollantayambo, Santa Teresa ou Mandor
  6. Réservation de restaurant à Aguas Calientes (optionnel seulement si je compte manger dans un des restaurants connus de la ville).
  7. De l’argent en quantité suffisante pour mes dépenses sur place (peu de distributeurs à Aguas Calientes).
  8. Réservation de guide (non obligatoire, seulement si je veux un guide qualifié).
  9. Sac a dos de moins de 30L avec mes affaires pour 2j (ma valise principal reste à l’hôtel de Cusco).
  10. Répulsif, les simulies (petites mouches qui mordent) ne seront peut être pas nombreuses si vous avez de la chance.
  11. Chapeau, lunettes de soleil, polaire, veste imperméable et coupe vent. Il est possible d’avoir les quatre saisons en quelques heures au Machu Picchu.

Sources

Un commentaire sur « Visiter le Machu Picchu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.