Uyo Uyo

Uyo uyo (également appelé Maucallacta) est un site archéologique Collagua situé près de Yanque. Sa localisation et sa facilité d’accès en fait l’un des plus visité du canyon de Colca. On regrettera cependant une restauration scandaleuse…
Le site fut construit par les Collaguas durant l’intermédiaire tardif, puis fut ensuite conquis par les incas avant d’être abandonné à l’époque coloniale lors des réductions du vice-roi Toledo.
A la chute de Wari, deux royaumes émergent dans la zone du Colca, les cabanas et les Collaguas. Selon leurs légendes, les Collaguas proviennent du volcan Collaguata (ces lieux d’origine mythique d’où sortent les premiers hommes sont appelés « Pacarina »). Ils parlaient une langue de la famille de l’Aymara et pratiquaient les déformations crâniennes de manière à imiter la forme du volcan Collaguata. Ils ont occupé les zones centrales et hautes du Colca.

Uyo Uyo

Comment s’y rendre

Depuis Arequipa : Prendre un bus local pour le canyon de Colca au terminal d’Arequipa. Plusieurs compagnies partent presque toutes les heures entre 1h du matin et 17h. Elles ont toutes des bus en piteux état. Pour un bus moderne et sur, tournez vous vers Nativa ou 4M (voir dans la partie Puno). Notez que pas mal d’agences de voyages d’Arequipa offrent aussi un service de transport dans leur minibus modernes. La dernière option consiste à prendre un transport privé, demander à votre hôtel ou dans une agence de voyage (350-500 Soles la course aller simple). A Chivay, vous trouverez des colectivos sur la place qui desservent tous les villages du Colca (ils peuvent aussi faire une course n’importe où pour pas très cher). De Chivay a Sibayo vous ne devriez pas payer plus d’une centaine de Soles la course (1h de route).
Depuis Puno : Pour rejoindre le Colca depuis Puno, le moyen le plus simple et le plus sur consiste à prendre un bus touristique. Ces compagnies font la navette entre Arequipa – Chivay – Puno dans les deux sens.
4M Express est la compagnie la plus ancienne, l’absence de concurrence sur cette route touristique fait que les tarifs sont élevés, à négocier ou à acheter dans une agence pour avoir un meilleur prix.
Nativa Express offre un service de bus touristique relativement nouveau sur le marché. Ils sont fiables et leurs tarifs sont normalement moins élevés que le 4M.
Depuis Yanque : vous pouvez prendre un transport privé pour vous rendre jusqu’à la porte du site, ne pas manquer les sources chaudes de Chacapi au retour (S/.15). Sinon il existe une randonnée qui part de Yanque et traverse le Colca pour remonter vers Uyo uyo. Si vous logez au Tradicion Colca, des randonnées partent tous les jours vers le site avec un guide. Après avoir payé votre billet d’entrée, monter vers le site via l’unique chemin. Vous pouvez redescendre jusqu’à la route par un autre sentier, pensez alors à donner rdv à votre chauffeur à cet endroit.

La visite

Le petit centre d’interprétation présente quelques légumes et tubercules cultivés dans la région, ces aliments natifs correspondent aussi à l’alimentation andine pré-hispanique classique. Quelques photographies des sites archéologiques de la région et un panneau explicatif complètent le mini musée. Prendre le chemin qui monte à travers les terrasses (d’origine pré-hispanique) jusqu’à atteindre le petit plateau. La première partie du site à été largement dénaturée par une restauration horrible, tous les joints normalement en terre ont été refaits en béton, de même pour le canal d’irrigation/drainage qui traverse le site. On peut légitimement imaginer que le chemin de visite et une bonne partie du canal en question ne sont de toute façon pas d’origine car ils coupent le site en plein milieu d’une manière inhabituelle.

Restauration en béton…

On remarquera que 90% de Uyo uyo est composé de bâtiments d’habitation rectangulaires avec une maçonnerie basique de type pirca. La porte d’entrée est très haute et étroite. Une rangée de pierre qui dépasse des murs vers l’intérieur des bâtiments servaient à soutenir le sol de l’étage (probablement en bois et terre). Le toit à double pente était probablement composé de charpente en bois et de chaume. Rien d’atypique si ce n’est la forme singulière des portes d’entrée étroites et hautes.

La porte des bâtiments collaguas

Le secteur le plus intéressant est celui des bâtiments incas. Le site à connu une occupation inca, comme la plupart des sites de l’intermédiaire tardif. Sur une grande place se trouvent deux immenses bâtiments de type callanca. Le plus beau bâtiment s’ouvre sur la place cérémonielle au travers sept immenses portes et fenêtres trapézoïdales. À l’intérieur se trouvent des petites niches. Ce bâtiment était probablement un temple. Ce secteur et ce bâtiment me font beaucoup penser au bâtiment principal de Vitcos (en plus basique évidemment). La grande callanca dont le toit à été reconstitué ressemble plus à une église qu’à un bâtiment inca, elle semble avoir été dénaturée par les restaurations ou peut être a elle été transformée en église à l’époque coloniale.
D’une manière générale, le site est compliqué à appréhender car il a probablement subit plusieurs modifications dues à une longue période d’occupation. J’ai eu la même impression sur plusieurs autres sites archéologiques du Colca.

La callanca inca d’Uyo uyo

Le saviez vous ?

  • Selon une étude de l’anthropologue Matthew Velasco, les collaguas pratiquaient une déformation crânienne allongée alors que les cabanas qui vivaient dans les vallées moyennes du Colca pratiquaient une déformation avec le haut du crane applati. A une époque tardive, les deux civilisations auraient adopté une déformation crânienne commune qui pourrait être le signe d’une alliance face aux incas.
  • Aujourd’hui encore, les descendants des Collaguas et des Cabanas marquent leur différence par les vêtements traditionnels des femmes.
Crâne Collagua déformé – Photo : Dufresne

Informations pratiques

  • Prix d’entrée : 5 Soles
  • Type d’accès : Voiture ou Randonnée
  • Temps d’accès : 20 min de taxi depuis Yanque
  • Région/Département : Région d’Arequipa/ Département de Caylloma
  • Altitude : 3500 m
  • Ville de départ suggérée : Arequipa, Puno, Chivay, Yanque
  • Temps de visite : 1h marche comprise
  • Période de visite : Toute l’année
  • Service de guide : Non
  • Service de muletiers : Non
  • État du site : (Mal) restauré
  • Musée de site : Oui

Sources

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.