La géographie du Pérou

Le développement de la civilisation andine est indissociable de la géographie complexe de cette région du monde. La proximité avec l’équateur, la présence de la cordillère des Andes, et les courants marins du Pacifique conditionnent un climat particulier et créent une multitude d’étages écologiques différents.

Les trois grands espaces géographiques du Pérou : une vision trop simplifié d’une géographie complexe

On divise souvent le Pérou en trois espaces principaux qui s’étendent du Nord au Sud :

La Costa (la côte)

La région côtière est un désert situé entre l’océan pacifique et les Andes. Les fleuves qui descendent des Andes forment des vallées fertiles au niveau desquels sont situées les principales villes. La côte représente environ 11% du territoire du Pérou mais regroupe plus de la moitié de la population.

La Sierra (la montagne)

La cordillère des Andes s’étend du nord du Pérou jusqu’au Sud sur environ un tiers du territoire. Il existe deux grandes zones de hauts plateaux de plus de 4000m d’altitude : l’altiplano (qui s’étend entre le Pérou la Bolivie, le Chili et l’Argentine) connu au Pérou sous le nom de « meseta del Collao » et la meseta de Bombom (ou de Junin) au centre du Pérou. Les cordillères du Pérou comptent de nombreux glaciers et volcans qui s’élèvent jusqu’à 6768 m d’altitude (Huascaran).

La Selva (la forêt amazonienne)

Le bassin Amazonien s’étend à l’Est, bien il représente plus de la moitié du territoire du Pérou, c’est la partie la moins peuplée du pays. On distingue deux zones principales : la forêt tropicale de montagne qui s’étend sur le versant oriental des Andes (entre 500 et 2500 m d’altitude) et l’Amazonie (en dessous de 500 m d’altitude).

Cette division du pays en trois espaces est malheureusement trop schématique et réductrice car elle prend peu en compte les différences de climats crées par les variations d’altitude. Il nous semble plus pertinent de se référer à la division en 8 régions naturelles.

Les 8 régions naturelles du Pérou : une vision plus precise de la geographie du perou

En 1941, le géographe Javier Pulgar Vidal propose dans une thèse un découpage en 8 étages naturels destiné à s’ajuster au mieux à la réalité biogéographique du Pérou. Malheureusement absent des guides de voyages français, c’est ce découpage qui est encore enseigné au Pérou, à l’école et dans les atlas et ouvrages de géographie.

Javier Pulgar vidal part du principe que le découpage du Pérou en 3 régions (Côte, Andes, Amazonie) est imprécis puisque dans ces régions il n’existe pas d’uniformité en termes d’altitude, de faune et de flore.

Il décide donc de prendre en compte des critères comme l’altitude, la faune et la flore, le climat, les toponymies et l’activité humaine pour diviser le Pérou en 8 régions naturelles.

Chala (ou Costa)

Cette région est une étroite bande qui s’étend des plages de l’océan pacifique jusqu’à une ligne imaginaire située à 500m d’altitude. Le vocable Chala signifie « dense » ou « touffu » et fait probablement référence aux nuages denses qui caractérisent cette région durant une bonne partie de l’année.

Le relief est composé en grande partie de plaines, plateaux et déserts traversées par des vallées fluviales formées par les cours d’eau descendant des Andes. La caractéristique principale de la région Chala est la présence de zones arides ou désertiques sur la majeure partie de son territoire. Les vallées fluviales constituent des oasis utilisés pour les activités agricoles.

C’est la région la plus peuplée du Pérou et elle abrite la capitale Lima (9,6 millions d’habitants) ainsi que la plupart des villes de plus de 250 000 habitants (Trujillo, Chiclayo, Piura, Chimbote, Tacna, Ica).

Yunga

La région Yunga se situe sur les contreforts des Andes entre 500 et 2500 m d’altitude. Le vocable Yunga signifie « vallée chaude ».

La végétation est rare et le climat est chaud et humide. Le relief est montagneux et complexe : vallées profondes, petits plateaux, pentes raides des contreforts andins. Javier Pulgar Vidal divise cette région en deux sous régions : les Yungas maritimes entre 500 et 2300m sur le flanc occidental des Andes et les Yungas fluviales entre 1000 et 2500m d’altitude dans les vallées inter-andines et sur le flanc oriental des Andes.

Les Yungas maritimes situées entre 500 et 2300m sont sèches et chaudes avec du soleil presque toute l’année (20-27°C en moyenne). La végétation est abondante dans les fonds de vallées étroits, alors que les montagnes environnantes sont désertiques.

Les Yungas fluviales (ou Yungas orientales) sont situées majoritairement sur le flanc oriental des Andes et dans certaines basses vallées inter-andines situées entre 1000 et 2500 m, l’influence de l’altitude se fait sentir et la température est moins élevée (15-22°C en moyenne). Les pluies sont abondantes durant les mois humides et la géographie accidentée en fait une zone particulièrement exposée aux glissements de terrain et aux coulées de boue.

Quechua

La région Quechua constitue la zone centrale des Andes et s’étend entre 2300 et 3500 m d’altitude. Le mot Quechua désigne un climat tempéré. Cette région s’étend sur les versants occidentaux et orientaux de la cordillère des Andes et possède un climat tempéré et sec avec de fortes amplitudes entre le jour et la nuit (11-17°C en moyenne). Les précipitations sont très fortes en saison des pluies et cette région est également exposées aux glissements de terrains et coulées de boues. Le relief est escarpé et composé de vallées inter-andines, de plateaux et de montagnes. Le relief a été fortement modifié par l’activité humaine depuis des siècles avec la construction de cultures en terrasses (voir le dossier sur les cultures en terrasses). C’est la région la plus peuplée des Andes et elle abrite la plupart des villes andines de plus de 200 000 habitants (Cusco, Huancayo, Ayacucho, Cajamarca) ainsi que la seconde ville du pays : Arequipa (1 million d’habitants).

Suni (ou Jalca)

La région Suni est située entre 3500 et 4000 m sur les versants occidentaux et orientaux des Andes. Ce vocable signifie « région haute ». Le relief est rocheux et escarpé, constitué d’étroites vallées et de petites prairies vallonnée, de canyons, de falaises et de sommets escarpés. Les terres agricoles sont rares. De par son altitude, la région Suni constitue la limite supérieure de l’agriculture, on y cultive la pomme de terre, l’olluco (Ullucus tuberosus), l’orge, la quinoa, le haba (Vicia faba), la maca (Lepidium meyenii).

Le climat est froid et sec avec des amplitudes de températures plus importantes que dans la région Quechua (11°C de moyenne annuelle). Les précipitations sont abondantes durant les mois humides (Janvier-Avril). De nombreux villages et petites villes andins se situent dans la région Suni mais seulement deux villes comptent plus de 100 000 habitants : Juliaca et Puno.

Puna

La région Puna est située entre 4000 et 4800 m d’altitude sur les deux versants des Andes, elle abrite un relief varié composé de hauts plateaux (dont les deux grands plateaux du Pérou : la meseta de Junin et celle du Collao), de lacs, de collines et de montagnes escarpées. Le vocable Puna se réfère au « sorroche » : le mal des montagnes. Le climat est froid et très sec avec une amplitude thermique extrême (de 20° en journée à des températures descendant largement en dessous de zéro la nuit). Les précipitations sous forme de pluie, grêle et neige sont importantes durant les mois humides.

La Puna abrite des petites villes et villages dans sa partie la plus basse. Au-dessus de 4300 m, l’habitat est très dispersé et composé de maisons d’alpages (estancias). L’agriculture n’est plus possible à cette altitude et les populations se dédient à l’élevage (vaches, moutons, camélidés). La Puna est aussi une zone abritant une grande partie de l’activité minière, au Pérou les campements miniers forment de véritables villes de haute altitude.

Janca (ou Cordillera)

La région Janca se situe entre 4800 et 6768 m (le sommet du Huascaran, le plus haut sommet du Pérou), c’est la plus haute région du Pérou composée par les plus grands massifs glaciaires de la cordillère des Andes qui s’étendent de la région de la Libertad au nord jusqu’aux frontières avec le Chili et la Bolivie au Sud. Le terme Janca signifie « blanc » et fait référence à la neige et aux glaciers. Cette région est composée de glaciers, de falaises, de hauts cols, de pierriers et de moraines glaciaires. L’activité et la présence humaine est minime et temporaire et se limite principalement à l’exploitation minière. La seule grande ville de la région Janca est la Rinconada : mine d’or informelle de la région de Puno. Cette localité détient le record de la plus haute ville du monde (5300 m d’altitude).

Rupa rupa (ou Selva Alta)

La région Rupa rupa se trouve sur le flanc oriental des Andes entre 1000 et 400m d’altitude. Le vocable Rupa rupa signifie « ardent » ou désigne quelque chose de chaud. Cette région est principalement composée des contreforts de la cordillère des Andes et de petites chaines de montagnes situées en Amazonie. Elle est peu peuplée et abrite des petites villes et villages.

Omagua (ou Selva Baja)

La région Omagua est la vaste plaine amazonienne qui s’étend en dessous de 400 m d’altitude. Omagua signifie « la région des poissons d’eau douce » et se réfère évidemment aux nombreuses rivières poissonneuses qui sillonnent le bassin amazonien. La végétation est dense et constituée principalement de forêt vierge.

Le relief est divisé en 4 zones :

  • Tahuampas : Les zones basses inondées toute l’année.
  • Restingas : Les zones basses qui sont inondées uniquement en période de crue.
  • Altos : Les zones hautes, non inondables (où se trouvent les principales villes d’Amazonie)
  • Filos : Les collines d’Amazonie, couverte d’une végétation dense.

Les fleuves et rivières décrivent de nombreuses courbes et forment des méandres, ils constituent les principales voies de communication. Les villes de plus de 50 000 habitants sont peu nombreuses (Iquitos, Pucallapa, Tarapoto, Puerto maldonado, Yurimaguas). Le climat est chaud et humide (24°C de moyenne annuelle) et les précipitations sont importantes toute l’année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.